Présentation de la discipline

11200815_10204612525450181_6214368688024542164_n

Introduction :

Le tir à l’arc est une discipline de maîtrise et de précision qui nécessite un bon équilibre entre le corps et l’esprit. Sport de visée et d’adresse individuel ou par équipe, l’objectif est d’envoyer une flèche a l’aide d’un arc au centre d’une cible verticale.

Utilisé pour ses vertus thérapeutiques dans les centres de rééducation, le tir à l’arc s’est affirmé comme un sport de compétition accessible à tous dès 1960 où il fait son apparition aux jeux paralympiques de Rome,avec dès le commencement une médaille d’or française.

Cependant les compétitions handisport sont, dans un premier temps, accessibles aux déficients visuels, auditifs et au handicap moteur pour une catégorie très restreinte de personnes en situation de handicap. C’est ainsi que Dominique Lavisse soucieux de faire partager sa passion au plus grand, créé un système permettant à toute personne en situation de handicap de pratiquer. Le premier Challenge National des Archers sans limite  vu alors le jour en juin 2014 à Flavigny.

La pratique du Tir à l’arc est accessible à toutes les formes de handicap, même les plus lourdes. Il est toujours possible de trouver un arc de taille et de puissance adaptées à un sportif atteint d’une force musculaire amoindri. L’utilisation d’un support d’arc permet de faire pratiquer l’activité sans en altérer la richesse aux pratiquants atteints d’hémiplégie ou d’hémiparésie, à ceux qui ont subi une amputation plus ou moins haute du membre supérieur, à ceux atteints de myopathie ou aux Infirmes Moteurs Cérébraux. La diversité des adaptations rend le tir à l’arc accessible à toutes les déficiences motrices et sensorielles.

Le principal intérêt de cette activité est qu’elle se pratique de la même manière, que l’on soit valide ou en situation de handicap. Le matériel est le même et les conditions de tir aussi ; que le tireur soit assis ou debout, la position de tir n’entraîne de différence ni dans l’apprentissage ni dans la performance qui en résulte. La pratique compétitive permet de mêler les deux populations et favorise ainsi l’intégration sociétale. Sur le plan individuel, la pratique est aussi enrichissante : grâce à certaines adaptations, le sportif peut solliciter la partie corporelle déficiente et l’activité, individuelle, lui permet de mesurer précisément les progrès accomplis, ce qui constitue un facteur d’encouragement et de motivation.

ARC 017

Règlement et Matériel :

Le règlement officiel s’appuie sur celui de la pratique valide. Certaines adaptations sont mises en place et reposent sur la variation de la distance et de la taille du blason en fonction des capacités fonctionnelles de l’Archer. Matériel utilisé est identique à la pratique valide. En fonction de la catégorie, certaines adaptations matérielles d’aide à la pratique seront nécessaires :

  • Chaise ou un support trois pieds
  • Gants de tir pour certains IMC
  • Décocheurs adaptés pour les personnes tirant en fauteuil électrique, ou les personnes ne pouvant pas utiliser leurs deux bras
  • Tir à la bouche : L’archer hémiplégique ou ampute d’un membre supérieur mord une palette de cuir fixée sur la corde, qu’il libère pour obtenir un départ de flèche
  • Système de visée : l’archer non ou mal voyant vise la cible à l’aide d’un tactile monté sur une potence personnalisée pour orienter son bras. L’archer mal voyant réalise une contre visée sur une cible plus proche et entrant dans son champ visuel
  • Potence fauteuil électrique : permettant de soutenir l’arc pour les archers en fauteuil électrique


Classifications
 :

Handicap physique

  • W1 : Archer en fauteuil – tétraplégiques et assimilés
  • W2 : Archer en fauteuil – paraplégiques et assimilés
  • ST : Archer debout – amputés
  • Fédéral Déficit moteur inférieur à 25 points : catégorie ouverte uniquement aux seniors et non éligible à l’international.
  • Coupe de France 1 et 2 : Archer ayant un handicap lourd et une perte d’autonomie mais n’utilisant pas de potence pour tirer à l’arc
  • FE 1 : Archer en fauteuil électrique pouvant utiliser la force du corps pour tirer sur la corde et utilisant une potence adaptée pour tirer à l’arc
  • FE 2 : Archer en fauteuil électrique utilisant le déplacement du fauteuil pour mettre l’arc en tension et orienter la flèche, et utilisant une potence adaptée pour tirer à l’arc

 

ARC 009

Handicaps visuel
Partiellement ouvert à l’international. Les archers doivent présenter un certificat ophtalmique correspondant aux catégories HV1, HV2, HV3.

  • HV1 : Archer tirant avec une potence et un bandeau
  • HV2-3 : Archer tirant avec une potence et sans bandeau
  • HV : Open Archer sans potence


Handicaps auditif
Non ouvert à l’international. Pour les personnes sourdes et malentendantes en compétition, un certificat médical est exigé pour attester du niveau de surdité du sportif (perte d’au moins 55 dB de la meilleure oreille sur 3 fréquences déterminées).

Organisation :

Toutes catégorie hors FE

  • Championnats de France individuels été

Critères de participation : avoir réalisé dans la saison deux scores dont la moyenne est supérieure au minima dans sa catégorie, en compétition FFH ou FFTA, et avoir participé aux championnats régionaux FFH.

  • Championnats de France individuels hiver (en salle)

Critères de participation : avoir réalisé dans la saison trois scores dont la moyenne est supérieure au minima dans sa catégorie, en compétition FFH ou FFTA, et avoir participé aux championnats régionaux FFH.


Handicaps physique – Catégories FE uniquement

  • Championnat de France fauteuils électriques avec support (en salle)

Critères de participation : ce championnat étant encore promotionnel, il n’y a pas encore de système de qualification. Les archers doivent s’inscrire auprès de l’organisateur.

14842615980_ea615cea1a_k